Des mesures pour les jeunes migrants

Nathalie Barthoulot Zoom sur « Nathalie Barthoulot » (touche ESC pour fermer)
Nathalie Barthoulot, ministre jurassienne de l'intérieur.

Le Gouvernement jurassien a pris des dispositions pour encadrer les jeunes migrants mineurs non-accompagnés qui sont arrivés dernièrement dans le canton. La ministre de l’intérieur Nathalie Barthoulot l’a annoncé mercredi au Parlement à l’heure des questions orales. Le député PCSI Jean-Daniel Tschan souhaitait obtenir des renseignements sur la mise en place de structures adaptées pour la formation ou la scolarisation des jeunes migrants.

Deux migrants dans des familles d’accueil

Le Jura compte aujourd’hui 27 jeunes migrants mineurs non-accompagnés. Parmi les mesures prises, un centre a été ouvert à Courfaivre pour accueillir uniquement des résidents de moins de 18 ans. Cinq jeunes migrants qui ont obtenu un permis F bénéficient d’un programme d’intégration particulier qui passe par l’apprentissage de la langue française. Deux jeunes de moins de 16 ans ont été placés dans des familles d’accueil (six familles se sont proposées) et suivent une scolarité régulière. Pour la vingtaine de jeunes pour lesquels aucune décision n’a encore été prise par la Confédération, des mesures d’intégration ont été prises à travers une « pré-pré formation » à l’apprentissage.

« Il faut leur donner des outils »

« Nous avons à faire à des population fragilisées qui pourront probablement rester chez nous. Nous avons le devoir de leur offrir un accès à la formation qui soit le plus adapté possible. Dans ce cadre-là, dans le centre de Courfaivre, nous avons mis en place un projet qui permet à ces jeunes de suivre un certain nombre de cours. D’autre part, l’AJAM organise des stages pour permettre à ces migrants d’entrer en contact avec le monde du travail. Nous visions l’intégration avant tout. Il faut donc donner des outils », nous a confié Nathalie Barthoulot. /rch

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo