Visiter sans y entrer

Bonfol se dote de bornes informatiques. Deux écrans seront installés ce printemps dans le village ajoulot. Le projet, porté par l’association de développement Escale Bonfol, prévoit leur implantation devant le bâtiment communal et devant le Musée de la poterie pour un coût estimé à 40'000 francs. La première comportera des données factuelles sur la commune et ses atouts touristiques alors que la seconde racontera l’histoire de la poterie. Cette borne permettra en fait de pousser virtuellement la porte du musée. On pourra y découvrir des témoignages, des courts-métrages, des textes, mais surtout des photographies de pièces visibles à l’intérieur du bâtiment, même des objets qui ne sont pas exposés faute de place.

Soutenu uniquement pas des bénévoles, le Musée n’est de ce fait ouvert que quelques jours par mois : les 1er et 3è dimanches du mois ainsi que sur réservation. Cette borne doit donc offrir un avant-goût aux visiteurs qui se retrouveraient devant une porte close. « C’est une chance », selon la présidente du conseil de fondation Felicitas Holzgang, qui espère ainsi susciter la curiosité du public et l’inciter à revenir lorsque l’institution est ouverte.

 

25 ans sur son tour

En parallèle de sa fonction de présidente du conseil de fondation, Felicitas Holzgang est potière, c’est d’ailleurs la dernière à exercer cet art au village. Elle fête cette année ses 25 ans d’activités. Felicitas Holzgang a présenté jeudi matin sa nouvelle exposition personnelle sur le thème « C’est du vide que dépend l’usage », qui se tiendra pendant tout le mois d’octobre. Le vernissage aura lieu samedi à 17h dans son atelier à Bonfol. /ncp

Partager
Link
Météo