« Ma vie de Courgette » honoré à Delémont - Hollywood

Delémont-Hollywood, Claude Barras, Ma vie de Courgette Zoom sur « Delémont-Hollywood, Claude Barras, Ma vie de Courgette » (touche ESC pour fermer)
Le réalisateur de « Ma vie de Courgette » Claude Barras (troisième depuis la droite) a reçu le Prix Opale de la ville de Dlémont jeudi soir lors de la soirée officielle de Delémont-Hollywood.

Une distinction delémontaine pour « Ma vie de Courgette ». Le film d’animation a reçu jeudi soir le Prix Opale de la ville de Delémont doté de 10'000 francs lors de la soirée officielle de Delémont-Hollywood qui s’est tenue à Cinémont. La remise du prix s’est déroulée en présence du réalisateur du film, le Valaisan Claude Barras, et du producteur, Max Karli, devant un parterre d’invités composé notamment des autorités communales de Delémont, du ministre jurassien de la Culture Martial Courtet et d’une représentante de l’Office fédéral de la Culture.

« Ma vie de Courgette » - qui a été présenté jeudi soir en avant-première à Delémont - représentera la Suisse dans la course à l’Oscar du meilleur film étranger. Le film d’animation raconte l’histoire d’un enfant qui se retrouve placé dans un orphelinat. Il a déjà reçu de nombreuses récompenses. Il a été très bien accueilli au dernier Festival de Cannes et est salué par l’ensemble de la critique ainsi que par le public. Un accueil qui ne cesse de surprendre le réalisateur, Claude Barras, qui a accordé un entretien à François Comte, à l’occasion de sa venue à Delémont. Claude Barras explique tout d'abord ce que représente le fait d'avoir reçu le Prix Opale de la capitale jurassienne ( à écouter ci-dessous uniquement sur la version classique du site) :

Une très bonne cuvée 2016

La huitième édition de Delémont – Hollywood s’achèvera vendredi soir mais le bilan est d’ores et déjà « extrêmement positif », selon les organisateurs. La partie réservée au grand public – qui comprenait des projections de divers long-métrages en lice pour l’Oscar du meilleur film étranger - devrait réunir environ 1'000 personnes. Un chiffre comparable à celui de l’an dernier. Quant aux projections destinées aux écoles, elles ont connu un grand succès et ont rassemblé plus de 5'200 élèves, soit une augmentation de plus de 20% par rapport à 2015. Delémont-Hollywood bénéficie d’ailleurs cette année – et jusqu’en 2019 – d’un contrat de prestations passé avec l’Office fédéral de la culture sur cet aspect. L’accent va donc continuer à être placé sur le volet scolaire à l’avenir mais le grand public ne sera pas oublié pour autant. /fco

Partager
Link
Météo