Un budget 2017 «satisfaisant et difficile»

Charles Juillard Zoom sur « Charles Juillard » (touche ESC pour fermer)
Le ministre Charles Juillard, Grand Argentier du canton du Jura.

Le budget 2017 du canton du Jura est teinté de rouge pâle. Présenté jeudi, il prévoit un déficit de 5,5 millions de francs pour un montant d’investissements de 33 millions de francs. Le Gouvernement jurassien le qualifie de difficile, mais aussi de satisfaisant au regard du contexte : les charges connaissent une évolution dynamique alors que les recettes sont stables.

Nombreux efforts

Du coup, des efforts importants doivent être réalisés pour limiter le déficit. Les subventions sont revues à la baisse et le personnel de l’Etat voit son salaire diminuer de 1,5%, au regard de l’indice des prix à la consommation. Par ailleurs, la mise en oeuvre du programme d’économies OPTI-MA se poursuit avec un taux de 75% intégré au budget, ce qui représente un montant de 25 millions de francs. Enfin, la baisse fiscale de 1% prévue pour 2017 est reportée d’une année. A noter que ces efforts ont permis d’augmenter de 9% les montants des subventions à la réduction des primes d’assurance maladie.

Des investissements pour 170 millions

Le Gouvernement jurassien a par ailleurs levé le voile sur son plan financier 2017-2021, qui sera soumis au Parlement. Le document prévoit un volume d’investissements de 170 millions de francs. Le taux d’autofinancement est supérieur à 80%, ce qui permet de respecter le frein à l’endettement. Dans cette manne, 43 millions sont prévus pour les routes jurassiennes, 21 pour l’informatique, 16 pour l’agriculture, 15 pour la culture (Jurassica, Théâtre du Jura), 14 pour l’environnement, 14 pour la formation, 7 pour le sport (patinoire d’Ajoie et salles de sport), 4 pour l’énergie et 3 pour l’économie. Pour la première fois depuis 30 ans, aucun investissement n’est prévu pour l’A16, l’autoroute étant achevée dans le Jura.

Dans ses conclusions, le Gouvernement jurassien estime que les charges globales de l’Etat sont parfaitement maîtrisées, ce qui est nécessaire pour maintenir le niveau actuel de prestations et continuer d’investir. L’exécutif note encore que les effectifs de l’administration sont stables d’une année à l’autre. L’environnement économique reste toutefois incertain. Le Gouvernement entend donc poursuivre ses efforts dans une gestion rigoureuse des finances. /rch

Le ministre des finances Charles Juillard était l’invité du journal de 12h15. Son intervention est à écouter ci-dessous (uniquement depuis la version classique du site) :

Charles Juillard

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo