Un chauffage en commun pour les Ursiniens

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les actionnaires de la société.

St-Ursanne aura bientôt son chauffage à distance. La société, qui compte une vingtaine d’actionnaires, a été constituée jeudi soir. Les fonds trouvés avoisinent les 1,1 millions de francs alors que le projet est estimé à 6 millions de francs. Les installations vont fournir à terme le chauffage et l’eau chaude à une soixantaine de bâtiments dans le périmètre de la vieille ville. Dans un premier temps, les locaux, situés à la sortie du village, abriteront une chaudière à copeaux de bois ainsi qu’en appoint une chaudière au mazout. Le chauffage devrait être fonctionnel fin 2017. Dans un second temps, une pompe à chaleur et des panneaux solaires compléteront le dispositif.

 

Convaincre les habitants

Le plus important, selon Charles Girardin du comité de pilotage, c’était de « convaincre les habitants de prendre leur destin en mains ». Après plusieurs échecs avec des partenaires externes, les grands consommateurs d’énergie, à savoir la commune, le foyer pour personnes âgées, la Fondation Béchaux et la paroisse, ont choisi dès 2014 de développer eux-mêmes ce projet. Ils représentent près des trois-quarts de l’actionnariat. Le réseau s’étendra dans toute la vieille ville et se développera en parallèle des travaux communaux liés à l’aménagement de ce secteur. Quelques conduites ont d’ailleurs déjà été enfouies. /ncp

Partager
Link
Météo