Le facteur a transmis une bonne nouvelle à la Baroche

On parle souvent de fermeture de commerce, pour une fois c’est l’inverse. La Poste a annoncé jeudi l’ouverture d’une agence postale à Miécourt dans le magasin de la station-essence. Dès janvier, les clients pourront déposer et retirer des lettres et des colis, faire des paiements par carte, acheter des timbres et retirer des espèces.

 

Un petit plus

Depuis juin, l’office de poste a été remplacé par un service à domicile faute de partenaire motivé à développer ce service dans son commerce. Lorsque Benoît Yerly, qui tient deux boulangeries à Courgenay et St-Ursanne, a repris ce petit magasin fermé depuis mi-mai, il a fait les démarches auprès de la Poste. Le propriétaire, la société Jubin frères SA, a été d’accord de revoir l’agencement des lieux afin de créer un petit espace pour accueillir cette prestation. Benoît Yerly a dû donc imaginer un coin de 1.60 mètre de long sur 70 centimètres de profondeur, mais il assure qu’il a encore assez de place pour ses marchandises. Le nouveau gérant estime que ce service est un petit plus pour son commerce et pour les habitants de la Baroche.

 

Un potentiel dans la commune

Les autorités communales voient d’un bon œil cette nouvelle prestation, selon le vice-maire Julien Clerc, même si aucune plainte n’avait été formulée concernant le service à domicile de la poste qui sera d’ailleurs supprimée.

Romain Schaer, député UDC de Miécourt, était monté au créneau pour critiquer la fermeture de la poste en mars. Il est donc satisfait de cette nouvelle qui confirme selon lui qu’il y a un potentiel dans la Baroche pour maintenir un service postal. /ncp

Partager
Link

Galerie photos liée

29.05.2009
Météo