La Route de la Tête de Moine souffle ses 10 bougies

Entraînement Route de la Tête de Moine Zoom sur « Entraînement Route de la Tête de Moine » (touche ESC pour fermer)
Lucie Vuillaume qui n'a jamais manqué une seule fois l'événement s'entraîne avec ses co-équipiers à l'épreuve du changement rapide au Peuchapatte.

La Route de la Tête de Moine fête ses 10 ans ce week-end. Cette manifestation, qui fait office de vitrine pour la race de chevaux des Franches-Montagnes, débute vendredi à Bellelay où un prologue est prévu. Pour marquer cette dixième édition, l’événement  se tiendra sur deux jours au lieu d’un les années précédentes. Dès samedi, les équipes d’attelage s’affronteront à Saignelégier. Autre grande nouveauté : l’attelage à quatre chevaux. En tout, 20 équipes sont inscrites au concours. En 10 ans, la manifestation s'est également féminisée. Cette année, ce n'est pas moins de 25% de femmes qui participent à la compétition.  

Un avenir incertain

Plusieurs départs sont prévus dans le comité d’organisation. Celui-ci est composé de personnes issues des syndicats d’élevage chevalin des Franches-Montagnes. L'association est à la recherche de remplaçants pour l’année prochaine. Y aura-t-il une édition 2017 de la Route de la Tête de Moine ? Possible, mais pas sûr. « Tout dépend si le comité a pu être renouvelé », confie Adrien Cattin, membre du comité. Le responsable des épreuves de traction et de débardage ajoute qu'il fera tout pour s'assurer de la bonne reprise de cette manifestation. /lhu

Partager
Link
Météo