Comité dissous pour une refonte en deux fusions

Le comité de fusion est dissous mais tire un bilan positif du travail mené. Zoom sur « Le comité de fusion est dissous mais tire un bilan positif du travail mené. » (touche ESC pour fermer)
Le comité de fusion est dissous mais tire un bilan positif du travail mené. (photo: archives)

Le comité de fusion du projet de regroupement entre Delémont et sa couronne a été officiellement dissous. Deux projets partiels prennent le relais.

Le regroupement des quatorze communes s’est réuni pour la dernière fois fin septembre à Rebeuvelier en présence du ministre en charge des communes, Charles Juillard. Le comité a adopté son rapport final. Les maires et le représentant du Gouvernement ont tiré un bilan positif des travaux menés en vue de créer une grande commune comprenant la capitale cantonale et treize communes proches.

Le comité précise mardi dans un communiqué avoir pris acte avec satisfaction du lancement de deux projets de regroupement partiels. Develier et Bourrignon forment le premier et Châtillon, Courrendlin, Rebeuvelier, Rossemaison et Vellerat le second. Ces deux projets de fusions seront validés prochainement par l’exécutif jurassien. Ils pourront s’appuyer sur les données recueillies et les études conduites dans le cadre du projet à quatorze communes. Pour Charles Juillard, cité dans le communiqué, « il était louable d’avoir une grande ambition, mais aussi sage de faire preuve de souplesse dans sa concrétisation ».

« La notion de fusion n’est désormais plus un tabou »

Le comité admet que ce bilan institutionnel peut sembler modeste au regard des ambitions du projet initial. Il estime toutefois qu’il correspond à la volonté des populations concernées telle qu’elle ressort du sondage d’opinion et qu’il est ainsi d’une grande légitimité. Grâce à son travail, le comité affirme que « la notion de fusion n’est plus un tabou». Selon le texte, « la population s’est approprié l’idée et les enjeux d’une vaste fusion à l’échelle régionale ».

En conclusion, la majorité des maires du comité de fusion considèrent que la « grande fusion » recherchée reste un thème d’actualité. /lbr+comm

Partager
Link
Météo