Gros projet à Delémont: entre salles de sport et spa

La pénurie de salles de sport dans le Jura n’est pas une nouveauté. Mais une solution se profile pour Delémont. Un projet d’une triple salle de sport est en discussion dans la capitale jurassienne, mais une telle infrastructure représente un coût. Le canton est prêt à la financer à hauteur de 3,3 millions de francs. Une enveloppe qui ne sera pas suffisante si l’on en croit le ministre des sports, Martial Courtet : « La somme de 3,3 millions devrait couvrir une salle sur trois. Je dirais que c’est environ 40% du projet ». Et d’ajouter que « cela correspond au besoin du canton en la matière ». En d’autres termes, le reste de la facture revient aux autorités communales.  

La piste d’un projet de plus grande envergure

Si le canton se réjouit de ce projet, la commune, elle,  cherche des solutions pour le financement. Les fonds publics ne suffiront pas à couvrir l’ensemble des travaux. Le maire de Delémont, Damien Chappuis, envisage de faire appel à des investisseurs privés. Pour les attirer, il faudra cependant proposer un projet plus large que des salles de sport.

Centre wellness, hôtel et salles de conférences

Le maire envisage de coupler la triple salle de sport à d’autres besoins de la commune. « Un centre wellness, un hôtel et un centre de conférences font partie des pistes envisagées ». A la question de l’emplacement de cette structure, le responsable évoque le sud des voies. « C’est la nouveauté de Delémont. Le nouveau Delémont. Le futur de la commune va passer par là-bas ».

L’approbation du Parlement

Autre étape importante. La validation de l’enveloppe de 3,3 millions de francs du canton par le Parlement en décembre prochain. Si le financement était refusé, le maire delémontain devrait revoir ses espérances à la baisse avec plusieurs petits projets plutôt qu’une grande infrastructure. Dans le cas contraire, Damien Chappuis espère lancer les travaux dès 2019. /lhu

 

 

Partager
Link
Météo