Plus de 300 officiers au rapport dans le Jura

région territoriale 1 Zoom sur « région territoriale 1 » (touche ESC pour fermer)
La région territoriale 1 a présenté son rapport vendredi au Centre communal de Vicques.

Le village de Vicques a pris une couleur vert de gris vendredi. Environ 320 officiers de l’armée suisse étaient réunis au Centre communal pour le rapport annuel de la région territoriale 1. La manifestation s’est tenue en présence d’une centaine d’invités dont le président du Gouvernement jurassien, Charles Juillard, et la ministre de l’Intérieur, Nathalie Barhoulot. La région territoriale 1 regroupe l’ensemble de la Romandie ainsi que tout le canton de Berne. Elle assiste les autorités civiles en cas de catastrophes et dans le domaine de la sécurité. La région territoriale 1 est commandée par le divisionnaire Roland Favre. Point fort de l’année pour l’unité : l’engagement lors de la Fête fédérale de lutte « Estavayer 2016 »  qui a représenté 5'300 jours de service, au total. Pour l'année prochaine, un grand exercice baptisé « TORNADO 17 », sur le thème de l’aide en cas de catastrophe en milieu urbain, sera organisé en juin dans le canton de Neuchâtel.

La région territoriale 1 sera remplacée par une division territoriale dans le cadre de la réforme de l’armée qui entrera en vigueur à partir de 2018. La nouvelle unité comptera ainsi des bataillons terrestres et de génie, notamment, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Elle réunira 7'200 soldats contre environ 3'000 à ce jour.

Une armée qui doit s’adapter aux jeunes

Le nouveau commandant des Forces terrestres, le divisionnaire Daniel Baumgartner, avait fait le déplacement de Vicques pour évoquer la réforme de l’armée suisse. La refonte prévoit une réduction des effectifs à 100'000 hommes pour un budget de 20 milliards sur quatre ans. Daniel Baumgartner a insisté sur l’obligation d’améliorer la formation des cadres de l’armée. Pour lui, il s’agit également de laisser davantage de libertés aux subordonnés dans la mise en application des ordres.

Le chef des Forces terrestres souhaite, par ailleurs, que la réforme rende l’armée « attractive pour les jeunes ». « L’armée doit s’adapter à la jeunesse d’aujourd’hui », a déclaré Daniel Baumgartner. Il a ainsi évoqué la nécessité d’une « formation progressive » des soldats afin de ne pas « casser les recrues » dès les premiers jours par des exercices trop pénibles.

Vers une armée plus féminine

Daniel Baumgartner souhaite, enfin, que la journée d’information qui précède le recrutement soit également obligatoire pour les jeunes femmes. Il entend présenter une demande en ce sens auprès des cantons. Pour Daniel Baumgartner, il s’agirait d’une « chance pour les femmes d’en savoir plus sur l’armée » et qui leur permettrait de connaître « les opportunités de formation » au sein de la grande muette. Le chef des Forces terrestres ne cache toutefois pas qu’il est « intéressé » par le « potentiel immense » que représentent les jeunes femmes pour l’armée suisse. /fco

région territoriale 1 Zoom sur « région territoriale 1 » (touche ESC pour fermer)
Plus de 300 officiers et une centaine d'invités ont assisté à la présentation du rapport annuel de la région territoriale 1.

Partager
Link
Météo