Une cigarette moins nocive, le pari que se lance BAT à Boncourt

BATL’entreprise British American Tobacco à Boncourt tente demettre au point une cigarette moins nocive pour la santé en éliminant certains composants du tabac. Il est en quelque sorte lavé avant sa transformation en cigarette.

Le produit fini sera unique au monde. Inauguré il y a deux ans, le dernier bâtiment construit à Boncourt sur le site de l’usine est en fait une gigantesque machine à laver. Pour des raisons de secret de fabrication, il n’est d’ailleurs pas possible d’y entrer avec un appareil photo ou une caméra.

Des tests de ce nouveau traitement du tabac sont actuellement en cours. L'entreprise explique avoir bon espoir qu'ils soient positifs, mais BAT estime être encore très loin d'une cigarette à nocivité réduite dans la mesure où il n'est pas certain actuellement qu'elle le soit. Pour cela, des études épidémiologiques doivent être conduites, leurs résultats ne seront pas connus avant 10 à 15 ans minimum.

Pour s’assurer que le consommateur accepte le goût de ce nouveau produit, une cigarette sera proposée en test à un panel de fumeurs en Grande-Bretagne et au Canada à la fin de l'année prochaine. Sa commercialisation à très long terme est prévue à une date qui n'est pas encore définie. /pb + gk

Partager
Link
Météo