La liste socialiste romande mal barrée

Parti socialisteL’élection à la mairie de Moutier pourrait avoir porté un coup de grâce à la liste socialiste romande pour les élections fédérales de 2011. Le Parti socialiste autonome a décidé vendredi de ne pas participer à l’initiative lancée par le PS bernois.
 
Réuni en assemblée générale à Moutier, le PSA a renoncé du même coup à présenter des candidats pour le Conseil national. La liste romande devrait réunir des membres du PSA, du PSJB et du Parti socialiste romand de Bienne.
 
«La confiance est rompue!»
 
Les socialistes autonomes parlent de rupture de confiance après la candidature de la PSJB Marcelle Forster à la mairie de Moutier contre le sortant PSA Maxime Zuber. Les trois députés du Parti socialiste autonome continueront de siéger malgré tout dans le groupe PS au Grand Conseil bernois.
 
PSJB non surpris
 
Du côté du PSJB, on ne se déclare guère surpris. Christophe Gagnebin, membre du directoire du parti, estime que la décision de vendredi vient confirmer la priorité donnée ces derniers mois par le PSA à la Question jurassienne.
 
Le président du parti cantonal, Roland Näf dit regretter l’option prise par le PSA. Il craint que la gauche de toute la région pâtisse de cette décision en raison de l’abstention de l’électorat socialiste autonome en octobre prochain.
 
Rencontre de la dernière chance
 
Le PS bernois tentera néanmoins de sauver la liste romande le 16 décembre, lors d’une séance qui devrait réunir des représentants du PSA et du PSJB. /fra
Partager
Link

Galerie photos liée

02.07.2015
Météo