Rejet de la plainte pénale de Guillaume-Albert Houriet contre l'AIJ

La plainte de Guillaume-Albert Houriet contre l’AIJ rejetée. Le juge d’instruction a repoussé l’action en justice de l’ancien député radical et président d’honneur du groupe Sanglier sur le fond et la forme, selon le Journal du Jura.
 
La plainte pénale avait été déposée hors délais. En réaction à la publication de la Charte de bonne conduite de l’AIJ, Guillaume-Albert Houriet accusait l’Assemblée interjurassienne «d’occulter totalement qui a commis les attentats». /fra
Partager
Link
Météo