Peut-être le premier pas vers un canton unique pour l’Arc jurassien

L’ACAJU, l’association pour un canton de l’Arc jurassien, a été créée samedi matin au Noirmont lors d’une assemblée constitutive. Le but de l’association est clair: il s’agit de créer un nouveau canton formé du Jura, du Jura bernois et du canton de Neuchâtel. Une première action avait été menée l’été dernier. Unr septantaine de personnes avait signé un manifeste. C’est sur cette base que l’ACAJU s’est créée samedi matin.

Des présidents et un comité

Trois co-présidents ont été élus à la tête de cette nouvelle entité. Il s’agit de Claude Brügger de Tavannes, de Raphaël Comte de Corcelles et de Jean-Claude Crevoisier de Delémont. Ils représentent chacune des trois régions concernées. Dans le comité on trouve neuf personnes issues de divers partis politiques et de milieux aussi variés que la culture ou l’économie.

Des personnalités dans la salle

Une trentaine de personnes était présentes pour assister aux discussions samedi matin. Parmi elles, il y avait des anonymes mais aussi quelques personnalités régionales. Deux parlementaires fédéraux neuchâtelois étaient dans la salle. Jacques-André Maire et Raphaël Comte ont participé à la séance. Mais d’autres personnalités politiques de la région ont témoigné leur soutien à l’ACAJU. La liste des personnes excusées comportaient quelques noms connus. Il y avait notamment le conseiller aux Etats Didier Berberat de La Chaux-de-Fonds, ou encore l’ancien maire de Delémont, Gilles Froidevaux mais aussi le conseiller national jurassien Jean-Claude Renwald.

Souci d’équité

La séance de samedi s’est déroule dans une ambiance conviviale et détendue. Mais certains participants ont exprimé des craintes quant à la représentation des trois régions concernées. Ils avaient peur que l’équilibre entre Jura, Jura bernois et Neuchâtel ne soient pas respecté au sein de l’association. /sbo
Partager
Link

Galerie photos liée

23.06.2009
Météo