Swatch Group dans le collimateur de la Commission européenne

La Commission européenne a ouvert une enquête sur des ententes et des positions dominantes entre des fabricants de montres haut de gamme. Le numéro un mondial de la branche, Swatch Group, est concerné par ces investigations.
 
La Commission, gardienne de la concurrence en Europe, n'a à son habitude pas identifié les firmes sur lesquelles porte l'enquête. Swatch Group confirme être concerné. La société biennoise se dit toutefois confiante dans l'issue de l'enquête.
 
La CE cherche à savoir si des fabricants de montres de luxe se sont entendus pour refuser de fournir des pièces de rechange à des réparateurs indépendants, enfreignant en cela les règles de concurrence de l'Union Européenne.
 
L'ouverture d'une procédure ne signifie pas que la Commission dispose d'éléments probants attestant l'existence d'une infraction, mais simplement qu'elle va examiner l'affaire en cause de façon prioritaire.
 
En Suisse aussi, Swatch Group est attaqué dans un contexte proche. A la suite des mesures provisionnelles décidées en juin par la Commission de la concurrence envers Swatch Group, dix entreprises horlogères ont déposé plainte au Tribunal administratif fédéral. D'autres plaintes ne sont pas exclues. Une décision devrait tomber d'ici à l'automne. /sma
Partager
Link
Météo