Enfin une histoire de l'industrie horlogère suisse!

Histoire de l’industrie horlogère suisse : c’est le titre d’un ouvrage signé Pierre-Yves Donzé, sorti de presse aux éditions Alphil. L’auteur est chargé de recherche à l’université d’Osaka, au Japon.

Pour ce Jurassien, le quartz n’est pas à l’origine de la crise horlogère des années septante et quatre-vingts. Il l’amplifie. La Suisse n’était pas organisée pour faire face à l’afflux massif sur le marché des montres mécaniques japonaises de qualité.

On dit aussi que l’enracinement des entreprises horlogères sur le territoire suisse et dans l’Arc jurassien est dû à l'existence d'un savoir-faire technique. Pierre-Yves Donzé n’est pas de cet avis. Selon lui, c’est le cadre légal qui limite la globalisation de l’industrie horlogère suisse, à travers deux mesures: la mise sur pied du statut horloger dans les années 20, qui interdisait une délocalisation en dehors des frontières nationales, puis l’introduction du swiss made, toujours en vigueur.

Pierre-Yves Donzé a présenté son ouvrage comme une première synthèse de 150 ans d’histoire, en quelques 200 pages qui veulent rendre le débat historique sur la question accessible à tous. /vco

Partager
Link

Galerie photos liée

14.11.2009
Météo