Une vraie-fausse Pierre d’Unspunnen à Bienne

La Pierre d’Unspunnen exposée sur la Place Guisan à Bienne dans le cadre de l’exposition «Utopics» était bel et bien une supercherie.
 
Le Groupe Bélier reconnaît que l’objet présenté dans un alambic n’est pas l’original de la pierre dérobée une seconde fois en 2005. Les jeunes autonomistes ont voulu faire croire que la Pierre d’Unspunnen était de retour tout comme eux ont cru au «dialogue constructif» promis par le gouvernement bernois dans le cadre de l’étude de l’Assemblée Interjurassienne.

Le Groupe Bélier s’insurge par ailleurs contre la prise de position du Conseil-exécutif sur le rapport de l’AIJ. «Ce coin de pays ne vous laissera pas tranquille, tant que Berne ne nous laissera pas la liberté de rêver notre avenir», affirment les Béliers dans un communiqué diffusé ce dimanche matin.

«Nous ne demandons pas une pierre de Lune, juste une votation poursuivent-ils. Le Gouvernement bernois ment, dénonce encore le groupe Bélier : "Nous utiliserons toute la puissance qu'il faudra pour arriver à notre but, un seul Jura, de Boncourt à La Neuveville !", concluent les Béliers. /lb +fc

Partager
Link
Météo