De nouveaux tracas canins pour Reconvilier

Une dépêche de l’agence italienne AGI affirme que le premier chien a été abattu dans le village du Jura bernois. Elle a ensuite été reprise sans vérification en cascade par de nombreux médias italophones comme La Stampa, Il Giornale ou encore TG1online.
 
 
L’information a été démentie «énergiquement» ce lundi par le secrétaire municipal de Reconvilier. Pierre-Alain Némitz précise qu’aucun chien n’a été et ne sera abattu à Reconvilier.
 
Dans un courriel adressé à un journaliste italien, il souligne que cette nouvelle est une «grosse ânerie». La citoyenne de Reconvilier soi-disant propriétaire du chien en question et citée par l’agence de presse n’existe tout simplement pas. Le secrétaire municipal rappelle que Reconvilier n’est «ni une réserve d’Indiens, ni une société primitive avide de sang». /tsc
Partager
Link
Météo