Mort du projet de CASU 144 interjurassien

Le projet CASU 144 dans sa forme interjurassienne est mort ! C’est l’avis exprimé par le directeur de la Santé publique Philippe Perrenoud à la tribune du Grand Conseil bernois.
 
Les députés ont accepté mardi matin une motion des radicaux biennois Peter Moser et Pierre-Yves Grivel sur le dossier de centrale francophone d’appels urgents.
 
Le Grand Conseil a exigé du Gouvernement bernois une analyse externe qui prenne en compte la spécificité linguistique de Bienne. Le Conseil-exécutif devra en outre passer obligatoirement par le législatif avant de prendre une décision sur le sujet.
 
Philippe Perrenoud souligne que c’est la solution de centrale unique à Berne qui s’impose désormais et indique qu'il faudra à l'avenir clarifier le statut d'Ambulance Region Bienne. /fra
Partager
Link
Météo