Le Jura se prépare à l’arrivée de la langue bleue

De nouveaux cas de fièvre catarrhale ovine ont été annoncés récemment en France et dans le sud de l'Allemagne, à une distance inférieure à 100 kilomètres de nos frontières.

Le vétérinaire cantonal a donc décrété l'ensemble du canton en zone de surveillance à l'égard de la maladie de la langue bleue. La décision entre en vigueur à compter d’aujourd’hui pour une durée indéterminée, elle concerne tous les ruminants.

Comme toute la Suisse est placée simultanément en zone de surveillance, aucune disposition particulière n'est prise à l'intérieur du pays : les déplacements d’animaux restent possibles et les marchés et expositions de bétail sont maintenus. Par contre, l'exportation d'animaux est soumise à de strictes restrictions.

Afin de déceler au plus tôt l'apparition éventuelle de la maladie dans le canton, plusieurs exploitations de bovins, choisies par l’Office vétérinaire fédéral, sont contrôlées régulièrement et la présence des moucherons vecteurs de la maladie est également vérifiée à l'aide de pièges. Par ailleurs, tous les vétérinaires praticiens du canton ont été appelés à la plus stricte vigilance. /fq

Partager
Link
Météo