Grockland : le peuple bruntrutain aura le dernier mot

Le peuple aura le dernier mot sur la vente de l’Inter à l’association Grockland. Le référendum lancé par le parti socialiste de Porrentruy a abouti. En moins d’un mois, 619 paraphes ont été récoltées. Et le parti est satisfait d’avoir pu toucher toutes les classes sociales de la population.

Le Conseil municipal doit maintenant étudier la validité des listes. Une votation extraordinaire pourrait avoir lieu avant le mois de juin. La campagne est donc lancée. Les socialistes vont étudier point par point le projet de Grockland. Un projet qu’ils jugent trop flou et qui contiendrait des erreurs de forme. Le parti rappelle qu’une décision à la va-vite pourrait faire perdre à Porrentruy une pièce maîtresse de son patrimoine.

Pas de surprise du côté de l’association Grockland qui s’attendait à voir le référendum aboutir. Son président Jean Vaucher reconnaît que le projet Grock Palace est perçue de manière floue par la population de Porrentruy. Il estime donc qu’il s’agira d’apporter des éléments susceptibles de tranquilliser les habitants du chef-lieu ajoulot. L’opposition au projet de l’association Grockland provient surtout de la gauche et des milieux culturels. Des milieux culturels qui craignent de voir disparaître certaines activités qui se tiennent dans la salle de l’Inter./ dw + fc

Partager
Link
Météo