Les tarifs des notaires trop élevés dans le Jura

Monsieur Prix conteste les tarifs des notaires jurassiens. Dans un rapport publié mardi matin, Stephan Meierhans déplorent les tarifs trop élevés des notaires de quatre cantons romands, dont le Jura. Il rappelle qu’ils ont refusé de baisser leurs barèmes, malgré des recommandations formulées en 2007.
 
Le Gouvernement jurassien juge la révision du tarif de 2005 suffisante. Pour lui, le tarif élevé des notaires jurassiens est un fait qui reste avéré et qui est depuis longtemps critiqué par la surveillance des prix.
 
Les conseils de Monsieur prix
 
Monsieur Prix ne partage pas les motifs invoqués par le Gouvernement. Il regrette surtout les tarifs élevés des actes notariaux immobiliers (vente ou achat d’une maison), qui doivent obligatoirement être réalisés dans le canton.
 
En revanche pour les actes qui ne sont pas obligatoirement liés au canton (mariage, testament), Stéphane Meierhans invite les Jurassiens à aller dans un autre canton meilleur marché comme Bâle-Campagne ou Fribourg pour faire jouer la concurrence.
 
Comparer ce qui est comparable
 
Les notaires du canton du Jura contestent les conclusions de Monsieur Prix. Le président du Conseil du notariat jurassien Jean-Marc Christe estime que le Jura n’a pas des prix plus élevés qu’ailleurs: « nous réalisons davantage de petites affaires alors que d'autre cantons comme Zurich font des affaires avec des valeurs importantes ce qui permet à ces cantons d'avoir des tarifs plus bas pour les petites affaires (n.d.l.r. mariage, testament). Il faut aussi comparer par exemple ce à quoi correspondent les prestations que recouvrent le tarif.»
 
Jean-Marc Christe n’a pas peur de voir partir des clients jurassiens dans d’autres cantons car «il existe une relation de proximité et de confiance importante.» /cl
Partager
Link
Météo