Courrendlin remet ses rues à neuf

De gros travaux en perspective à Courrendlin. Les 27 et 28 novembre, en même temps que les votations fédérales, les citoyens de la commune sont appelés à se prononcer sur un crédit de 1'200’000 francs. Ce montant doit permettre la réfection en profondeur des rues Rombos et de la Quère, sur une longueur totale d’environ 450 mètres.
 

PGEE en ligne de mire

En plus de l’infrastructure routière, actuellement en piteux état, les travaux doivent permettre d’assainir les conduites d’eau potable et de gaz. Afin d’anticiper le Plan Général d'Evacuation des Eaux (PGEE), un séparatif des eaux claires et usées sera installé, ainsi que deux nouveaux collecteurs. Les conduites pénétreront de deux mètres à l’intérieur des parcelles, pour éviter une nouvelle intervention sur la route au moment où les privés désireront se raccorder au système.
 

Mais aussi...

Les travaux prévoient également la mise en place d’îlots modérateurs de vitesse, ainsi qu’une réorganisation des carrefours. La délimitation entre espace public et privé sera mieux signalée. Enfin, il est aussi prévu l’aménagement d’une zone verte en bordure de route.
 

Plan de relance

Ces travaux sont rendus nécessaires par l’état actuel du tronçon, relève le maire Gérard Métille. Les «tacons» par-ci par-là ne suffisent plus. Les autorités communales ont d’ailleurs résolu de ne plus intervenir sur les rues sans vérifier l’état de la structure en sous-sol. Le projet entre également dans le plan de relance décidé en 2009 qu’une bonne maîtrise des coûts permet de réaliser. Si le crédit est accepté, les travaux débuteront en mars pour s’achever en juillet si tout se passe bien. /iqu

Partager
Link
Météo