L’école jurassienne ne veut en tout cas pas dénoncer les sans papiers

écoleLa dénonciation des sans papiers par le biais des écoles laisse Elisabeth Baume-Schneider «extrêmement perplexe». Nous avons sollicité l’avis de la ministre jurassienne en charge de la formation, également présidente de la Conférence latine de l’instruction publique, par rapport à ce projet fédéral. Le Matin nous a en effet appris que le Conseil fédéral examine une mesure controversée pour lutter contre l’immigration clandestine : les enseignants devraient dénoncer les élèves sans papiers pour que les autorités puissent remonter à leurs parents. Elisabeth Baume-Schneider se montre très critique par rapport à cette mesure, bien que cette dernière, souligne la ministre, n’a même pas été mise en consultation. Elisabeth Baume-Schneider souligne que la loi scolaire jurassienne stipule que «chaque enfant a le droit d’être scolarisé, quel que soit son statut.» /lba

Partager
Link
Météo