Le Centre sportif d'Alle pourrait être complété

AlleUn projet de complément au Centre sportif est à l’étude à Alle. Il a pour but de compléter ce qui existe aujourd’hui, mais certains citoyens ne voient pas l’arrivée de ce projet d’un bon œil.
 
Il est mené par le comité du Centre sportif, présidé par David Raccordon. Il a reçu le soutien du Conseil communal qui a accepté un crédit de 15'000 francs la semaine passée pour financer une étude commandée à un bureau technique de Porrentruy.
 
La suite logique et attendue du projet
 
Cela fait maintenant une quinzaine d’années qu’un projet de Centre sportif à Alle a été lancé. D’abord prévu en une seule fois, il a dû être réalisé en deux phases, car trop coûteux. La première a vu la création de terrains, la seconde doit permettre de construire des bâtiments. Une buvette, des vestiaires et une tribune pourraient voir le jour. De plus, le terrain de football le plus proche de la halle serait reconstruit en parallèle de l’autre et en synthétique, pour autant que les moyens le permettent.
 
Représentant de l’Etat dans le comité du Centre sportif, Jean-Claude Salomon explique que "c’est la suite logique du dossier, qui a été retardé par la conjoncture. Ce n'est pas facile de trouver de l’argent par les temps qui courent".
 
David Raccordon, président du comité, refuse pour l’instant de parler de chiffres puisqu’on en est au stade de l’étude. "On va attendre de voir ce que le bureau technique nous proposera et on décidera après" nous a précisé David Raccordon.
 
Désaccord de certains citoyens
 
La FSG Alle, la société de gymnastique, se sent lésée. Elle vient de construire, seule, un bâtiment de 350'000 francs avec vestiaires pour ses athlètes, sur le complexe sportif, et regrette de n’avoir eu droit qu’à un cautionnement communal de 150'000 francs. Elle souhaitait que ce bâtiment soit prêt pour fêter son centenaire, l’an prochain. Ce qui était impossible dans la phase II du projet du Centre sportif.
 
Autre élément, soulevé par le Conseiller communal Serge Vifian, qui a émis des réticences face à l’étude :  "il y a d’autres projets plus importants à Alle comme la rénovation de l’administration et l’assainissement du réseau d’eau."
 
De son côté, le maire Charles Raccordon conteste "les allégations soulevées par certains membres de la société de gym qui se sentent lésés. Ce n’est pas le cas". Quant au point de vue de Serge Vifian, Charles Raccordon estime que "c’est une méconnaissance totale de ce qui a été accompli à Alle ces quinze dernières années. Le réseau d’eau a été assaini, le bâtiment de la mairie a été restauré en 1981 et nécessite quelques aménagements qui seront réalisés durant la législature" nous a expliqué le maire. "Cela n’hypothèque en rien la construction de bâtiments aux Prés-Domont."
 
Engouement, craintes : les avis divergent à Alle. Le projet est ambitieux mais discuté. Il va faire couler de l’encre et de la salive dans la région. On n’a pas fini d’en parler. /clo
Partager
Link
Météo