Le Forum des Franches-Montagnes se crée pour parler fusion

Un nouveau protagoniste entre dans le débat sur la fusion des Franches-Montagnes. Vingt-six Taignons ont créé mercredi soir le Forum des Franches-Montagnes. L’objectif est d’offrir à tous les intéressés un nouvel espace de dialogue, sans distinction partisane. Il s’agit de discuter sereinement du rapprochement entre les treize communes, d’évaluer les avantages et inconvénients sur la base d’informations le plus objectives possibles. Des conférences ou tables rondes seront organisées, avec des invités d’autres cantons où des fusions à large échelle ont déjà eu lieu, du Val de Travers ou du Val d’Anniviers par exemple.
 

Tous les avis bienvenus

La création de ce forum intervient au moment où des voix s’élèvent pour s’opposer, parfois avec virulence, à la fusion. Le collectif Franches-Montagnes; je m’engage vient notamment de voir le jour. Un hasard du calendrier, selon le président Jean-Marc Veya, qui précise que les contacts avaient été pris antérieurement. Ce nouvel espace se veut plutôt ouvert à la critique et même porteur des inquiétudes et revendications de la population.
 

Objectivité en cause

Le Forum des Franches-Montagnes veut avant tout apporter des informations objectives. Or, son président Jean-Marc Veya porte aussi la casquette de président de la délégation jurassienne à AIJ, institution qui s’est montrée très favorable à la fusion. Jean-Marc Veya y voit une cohérence personnelle. Ce sont justement les travaux de l’Assemblée Interjurassienne qui l’ont sensibilisé à l’importance de la réorganisation administrative de la région. Il ne nie pas une certaine sympathie avec le projet, mais insiste sur la nécessité d’entendre les craintes et réticences de la population, de leur donner une réponse et de les relayer auprès du comité de pilotage et de l’association des maires.

Le Forum des Franches-Montagnes organisera une première séance publique au printemps. /iqu

Partager
Link
Météo