Dans une affaire d'incendie, le doute a profité aux accusés

Dans l’affaire d’incendie qui a occupé le Tribunal correctionnel de Porrentruy mardi, les deux prévenus - un homme et une femme - ont été acquittés aujourd’hui. Ils étaient accusés d’avoir bouté le feu à un bâtiment de Courgenay en octobre 2006. Bâtiment abritant des appartements, un cabinet médical et une pharmacie.

Malgré certains indices, la justice a estimé qu’il n’y avait pas de preuves tangibles de culpabilité. Et dans ce cas, le doute doit profiter à l’accusé.

L’homme devait aussi répondre de conduite inconvenante et de refus d’obtempérer. Des méfaits pour lesquels il a été condamné à une peine pécuniaire de 200.- /fq

Partager
Link
Météo