Deux hommes et deux femmes PSJ pour les fédérales

Les rangs socialistes s’organisent dans le Jura en vue des élections fédérales. Les sections locales du PSJ avaient jusqu’à lundi pour proposer des candidats à la candidature. Au terme de ce délai, les noms de quatre personnes sont connus.
 
 
Un Ajoulot et une Vadaise pour le National...
 
L’Ajoulot Pierre-Alain Fridez, de Fontenais, avait déjà fait part de son intérêt, et c’est désormais confirmé: il souhaite se lancer dans la course au Conseil national, pour reprendre le siège que Jean-Claude Rennwald laissera vacant à la fin de cette législature. Une autre socialiste se porte également candidate à la candidature pour la chambre du peuple: il s’agit de la députée Maria Lorenzo-Fleury, de Vicques.
 
 
... et l'inverse pour les Etats
 
Pour ce qui est du Conseil des Etats, l’élu socialiste actuel Claude Hêche, de Courroux, sera candidat à sa propre succession. Il devrait partager un ticket avec une Ajoulote: la Bruntrutaine Rosalie Beuret, co-présidente des femmes socialistes jurassiennes.
Le souhait de la direction du parti de respecter la parité à la fois entre hommes et femmes et entre districts serait ainsi réalisé. Ceci pour autant que le congrès du PSJ confirme ces candidatures au mois de juin. Une liste "jeunes" sera également proposée à cette occasion.
 
 
D'autres candidatures toujours possibles
 
Reste la question d’une éventuelle candidature de Maxime Zuber. Le maire de Moutier envisage de se porter candidat dans le canton du Jura. Il a demandé quelques jours supplémentaires pour prendre sa décision.
Par ailleurs, le règlement du PSJ prévoit que d’autres intéressés peuvent se manifester, en présentant les signatures de 30 membres lors du congrès. /lbe
Partager
Link

Galerie photos liée

02.07.2015
Météo