Benteler pourrait quitter St-Ursanne!

L’entreprise des bords du Doubs pourrait être déplacée. Le Gouvernement jurassien et la direction de Benteler réfléchissent à une possible délocalisation de l’usine. Contacté ce matin, le Ministre de l’environnement, Laurent Schaffter, nous a annoncé en primeur que des discussions étaient en cours pour trouver un nouveau site d’implantation pour Benteler sur territoire jurassien.

Benteler: une entreprise montrée du doigt
 
L’entreprise basée à St-Ursanne suscite de vives critiques depuis plusieurs années. La population dénonce les nuisances provoquées par cette entreprise qui fabrique des pièces automobiles. Sous la pression de l'Office de l'environnement, des améliorations ont été apportées, mais elles sont jugées insuffisantes par les riverains. Benteler s’est toutefois engagée à prendre d’autres mesures pour réduire les odeurs et le bruit d’ici à la fin de l’année. Reste que pour le Ministre de l’environnement, la situation semble aujourd’hui avoir atteint un point de non-retour. Le Gouvernement et la direction de Benteler planchent donc sur d’autres solutions, notamment sur le déplacement de l’usine.  
 
Benteler à Boncourt?
 
Rien n’est encore joué, mais Laurent Schaffter verrait bien Benteler à la nouvelle zone d’activités à Boncourt. «Benteler est une entreprise internationale, qui pourrait profiter de l’autoroute A16, de l’arrivée du TGV et de la ligne Bienne-Belfort», nous a expliqué le Ministre de l’environnement.
 
Pas question de déplacer la pollution
 
Même si l’entreprise Benteler est déplacée, Laurent Schaffter tient à relever que le canton maintiendra ses exigences. L’entreprise devra poursuivre son assainissement pour respecter les normes.
 
 Une pétition signée par plus de 70% des citoyens de St-Ursanne
 
La population de St-Ursanne a à nouveau exprimé son ras-le-bol ce matin devant le Parlement jurassien. Une pétition signée par 70% des citoyens, intitulée «Benteler, ça suffit!», a été remise à la chancellerie. Les habitants dénoncent notamment des nuisances sonores et olfactives au travers de cette pétition. Selon les 370 signataires de cette pétition, si la situation ne devait pas s’améliorer, les habitants seraient prêts à assumer le départ de l’entreprise et à en supporter les conséquences fiscales. /pc...
Partager
Link
Météo