Le frein à l'endettement accepté dans le Jura

Le Jura se dote d’un frein à l’endettement à l’instar d’une quinzaine d’autres cantons. Le Parlement jurassien a adopté ce matin ce mécanisme par 41 voix contre 18. PDC, PLR, PCSI et UDC ont approuvé la modification de la Constitution alors que les groupes socialistes et CS-POP-Verts l’ont rejetée.

La gauche n’a pas fait le poids dans ce débat. A la tribune, Rémy Meury, Nathalie Barthoulot et Michel Thentz se sont succédés pour dire en vain tout le mal qu’ils pensaient de ce mécanisme de frein à l’endettement. Le parti socialiste est d’accord sur le but visé - maîtriser les finances cantonales - mais pas sur les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. La représentante du groupe socialiste Nathalie Barthoulot a dénoncé une vision à court terme, rigide et étroite. Un catastrophisme que le Ministre des finances Charles Juillard a déploré. Pour lui, le frein à l’endettement est un outil adapté à la situation jurassienne qui intervient au bon moment pour assainir durablement les finances cantonales. /cg...

Partager
Link
Météo