"Pas de malaise au sein de la paléontologie jurassienne"

traces"Le milieu de la paléontologie ne souffre pas de malaise dans le Jura". La cheffe du projet Paléo Jura répond à des critiques émises ces derniers temps, notamment via la plume d’un député jurassien.
 
 
Céline Fuchs admet que nombre de groupes différents gravitent autour du projet de société que doit devenir Paléo Jura. Mais elle estime que la coordination de ces entités ne pose pas problème. La communication, en revanche, pourrait être améliorée, selon la cheffe de projet.
 

Le site de Plagne pas concurrent

La responsable du projet Paléo Jura estime par ailleurs, que la découverte de grandes traces de dinosaures sur le site de Plagne, en France, n’entre pas en concurrence avec les fouilles jurassiennes. Elle pense au contraire que c’est une découverte complémentaire. «Qui dit plus grand ne dit pas forcément meilleur.
 
A Courtedoux, on a des travaux uniques en Europe, voire dans le monde, car ils sont financés et documentés notamment» souligne encore Céline Fuchs. /lb
Partager
Link

Galerie photos liée

23.08.2009
Météo