Delémont tire les leçons des inondations d’août

Le chef-lieu jurassien lance le projet «Delémont marée basse». Un projet qui prévoit une série de mesures urgentes et de mesures à long terme, sur dix ans, afin de limiter les dommages si d’autres inondations touchaient la région. Il se base sur une carte des dangers des crues de la Sorne… Ironie du sort: cette carte était connue en mai de cette année déjà, mais les inondations d’août ont pris de court les mesures prévues.
Aujourd’hui, l’exécutif delémontain empoigne le dossier des crues à bras le corps. Deux types de mesures seront donc appliqués: à court terme, il s’agit d’entretenir certains secteurs du lit de la Sorne, d’aménager des digues provisoires ou définitives, en particulier dans le secteur En Dozière et dans la zone de Morépont, et puis de protéger certains bâtiments, les stations électriques et les écoles notamment.
A long terme, sur dix ans, le Conseil communal souhaite réaliser des travaux plus conséquents: revitaliser la Sorne, élargir son lit, et créer une ou plusieurs zones inondables. Ce lot de mesures coûtera douze millions de francs, dont 40% à la charge de la commune via un fonds spécial. Cela ne grèvera donc pas le budget de la ville, déjà très rouge. Le Conseil de ville doit se prononcer sur ce crédit en décembre. Ce sera ensuite au tour du peuple en février.
Pour rappel, les deux séances d’information sur ce projet ont lieu le 7 novembre à 17h30 à la salle du Soleil et le 12 novembre à 20h00 à la salle Saint-Georges. /lb
Partager
Link
Météo