Wenger SA veut devenir la marque préférée du plein-air

L’entreprise Wenger à Delémont poursuit sa diversification. A l’occasion de l’ouverture officielle de son nouveau magasin situé à l’entrée de l’usine, sa direction a annoncé très officiellement sa nouvelle stratégie. Active dans le secteur de la coutellerie depuis 1893, l’entreprise dirigée par Peter Hug entend se positionner dorénavant très clairement dans le secteur du plein air afin de devenir une marque préférée dans ce domaine.
 
Plusieurs produits déjà
 
Wenger commercialise déjà aux Etats-Unis des lignes de bagages, de chaussures et de sacs de couchage. Son chiffre d’affaire dans ce domaine dépasse depuis plusieurs années celui de la fabrication des couteaux. Cette nouvelle stratégie a pour objectif de renforcer l’image de l’entreprise qui se porte plutôt bien. Wenger va enregistrer cette année une légère augmentation de 5% de son chiffre d’affaire par rapport à 2008. Le recul a été de 10% à Delémont, mais il n’y pas eu de conséquence sur l’emploi.
 
Avec 170 personnes à Delémont, Wenger produit 40 000 couteaux par semaine. L’entreprise peut aussi compter sur une dizaine de personnes à Bienne pour ses montres et sur une cinquantaine de personnes chargées de la distribution de ses produits aux Etats-Unis. Sa nouvelle stratégie doit lui permettre de développer l’emploi sur son site de Delémont.
 
Soutien aux jeunes sportifs de la région
 
Enfin l’entreprise a décidé de soutenir des sportifs régionaux afin de mieux se faire connaitre auprès des jeunes. Elle a passé des contrats avec la jurassienne Katherine Chong, championne du monde Junior d’escalade à Valence et la snowboardeuse seelandaise Emilie Aubry, Championne d’Europe et qui vise une participation aux Jeux Olympiques de Vancouver. /gk
Partager
Link
Météo