Le vétérinaire cantonal sceptique face au nouveau comité de la SPA

C'est le vide étatique en matière de protection des animaux dans le Jura. Un nouveau comité de la SPA Jura s’est constitué jeudi, mais le vétérinaire cantonal, Clément Saucy,émet des réserves à l’encontre de ce comité.
Résultat de toute « l’affaire SPA » sur le plan social : les personnes qui trouvent aujourd’hui des animaux sont appelées à se débrouiller seules et à les placer dans le lieu de leur choix, que ce soit un refuge ou une pension. Résultat sur le plan cantonal : il est difficile de savoir quand indemniser les amis des animaux qui reçoivent des chiens ou des chats perdus, et comment. L’Etat reçoit des communes dix francs par chien, via la taxe, soit 60'000 francs par an. Une somme distribuée aujourd’hui selon l’appréciation du vétérinaire cantonal au cas par cas.
Pour gérer cette situation de troubles, Clément Saucy prône la mise sur pied d'une organisation pour l'hébergement passager des petits animaux./dw
Partager
Link
Météo