Augmentation de salaire pour l'Exécutif delémontain

Delémont veut revaloriser le traitement de ses conseillers communaux. L’Exécutif de la capitale a demandé que ses membres passent en classe 23, la plus élevée, au lieu de 19 actuellement. Le Conseil de ville se prononcera lors de sa prochaine séance le 9 mars sur cette modification de règlement.
 
Enveloppe globale inchangée
 
Un peu plus de 50'000 francs par conseiller communal, 100'000 pour le maire. Ce sont les nouveaux salaires perçus par l’Exécutif delémontain. Fini les jetons de présence et frais divers, ils sont remplacés par une indemnité annuelle de 2500 francs par personne. Le coût annuel du fonctionnement de l’Exécutif se monte ainsi pour 2009 à 317'000 francs. Avec les jetons de présence, on arrivait l’an passé à 325'000.
 
Taux d'occupation global en baisse
 
Les conseillers communaux sont par contre deux de moins. Le taux d’occupation global diminue: 200 % au lieu de 240. Le temps de travail n’est que très légèrement revalorisé: 33 % pour les élus communaux au lieu de 30 actuellement, 66% au lieu de 60 pour le maire. Dans une précédente modification de règlement concoctée par l’ancienne équipe en place, le conseil communal proposait de fixer le taux d’occupation du maire à 80%, des conseillers à 40%. La nouvelle équipe a prévu d’autres taux en fonction de ses disponibilités.
 
Allocation de naissance
 
Autre règlement qui sera soumis au Conseil de ville le 9 mars : une modification des allocations de naissance. Le chèque de 500 francs par enfant est maintenu. Par contre le bonus de 250 francs versé pour le premier enfant pourrait être supprimé. Une mesure qui permettrait une économie de 10'000 à 20'000 francs suivant les années. /cg
Partager
Link
Météo