La deuxième édition de Basse’court les rues voit grand

Le voile s’est levé hier sur la programmation de l’édition 2010 de Basse’court les rues, qui se déroulera du 25 au 27 juin. Il s’agit du 2e millésime de la manifestation sous la forme d’un festival.

Une envergure internationale
 
Les organisateurs ne s’en cachent pas: ils veulent donner un caractère international à la fête. Ils font donc venir de nombreux artistes de l’étranger: le groupe anglais «The Vortex», fondé par «Bonehead»  l’ex-guitariste d’Oasis, sera de la partie.
 
Les Ecossais de «The Cinematics», qui rencontrent déjà un joli succès aux Etats-Unis, seront également présents à Bassecourt. A ces deux têtes d’affiche s’ajoutent bien sûr des artistes suisses, mais aussi des Australiens, des Français, des Espagnols ou encore des Canadiens. En tout, plus de 40 musiciens et chanteurs se produiront sur les 5 scènes du festival.
 
Recherche de sponsors fastidieuse
 
Mais ce développement a un coût, et les sponsors peinent à se lancer dans l’aventure. Si la situation n’évolue pas, il n’est pas exclu que les organisateurs perçoivent un prix d’entrée symbolique, même s’ils veulent tout faire pour conserver la gratuité de la fête. Rappelons que l’organisation et le déroulement de la manifestation sont assurés par des bénévoles uniquement, et que le but n’est pas lucratif.
 
La formule des quartiers à thème est reconduite
 
Les visiteurs, au nombre de 20'000 en 2009, pourront à nouveau découvrir plusieurs quartiers à thème. Les amateurs de sonorités latino trouveront leur bonheur dans le quartier mexicain; ceux qui aiment bouger leur corps sur des rythmes électro ont rendez-vous dans le quartier Manhattan; un espace jurassien proposera des tubes des années 80 et 90; la partie baptisée Johannesburg ravira ceux qui veulent suivre la Coupe du Monde de football; enfin un dernier espace sera réservé aux bradeurs ainsi qu’à une manche du championnat suisse de moto trial. /lbe
Partager
Link
Météo