Le juge Pierre Boinay démissionne

La pression aura été trop forte. Cinq jours après le procureur Yves Maître, au tour du juge Pierre Boinay de démissionner à la suite de l’affaire de la consultation de sites internet érotiques ou pornographiques. Le magistrat a envoyé sa lettre de démission ce mercredi matin au président du Parlement jurassien.
 
Pas une atteinte grave selon le juge
 
Pierre Boinay admet les faits mais doute qu’ils constituent une atteinte grave à la dignité de sa charge. Visé par une enquête disciplinaire du conseil de surveillance de la magistrature, le juge PDC admets avoir consulté des sites non-professionnels, il se dit néanmoins certain que ces consultations n’ont aucun caractère pénal, elles n’ont pas non plus porté préjudice à la qualité de son travail.
 
Dans l'intérêt de l'institution judiciaire
 
Pour ces différentes raisons, le magistrat n’a dans un premier temps pas envisagé de démissionner. Décision qu’il s’est finalement résolu à prendre en considérant l’intérêt de l’institution. Pierre Boinay se retire donc, non pas en raison d’éventuels manquements, mais pour éviter toute critique à l’égard des autorités judiciaires. Pour assurer la liquidation de certaines affaires, sa démission prendra effet au 31 août, date à partir de laquelle il pourra bénéficier d’une retraite anticipée. /cg
Partager
Link
Météo