De nouvelles zones d’activités d’intérêt cantonal dans le Jura

Le Gouvernement jurassien veut créer cinq à sept zones d’activités d’intérêt cantonal. Dans cette optique, il a approuvé une adaptation du plan directeur cantonal, et une modification de la législation sur l’aménagement du territoire et les constructions. Le parlement devra ratifier ces décisions. L’idée est de créer ces zones via des procédures d’autorisation accélérées.
 
 
Accessibilité et fonctionnalité
 
Les cinq nouvelles zones d’activités d’intérêt cantonal retenues équivalent au total à 40 hectares. Elles se situent à proximité de centres urbains et d’établissements de formation, et bénéficient d’une excellente accessibilité et d’un statut foncier et fiscal intercommunal. Mais surtout, les procédures de permis de construire pour s’y implanter devraient être accélérées. Concrètement, le gouvernement propose de raccourcir la durée d’examen et de mise à l’enquête publique de 40 à 14 jours. Le temps de décision administratif passerait aussi de 30 jours à quelques jours. Et puis, initiative unique en Suisse, une cellule de coordination doit également être mise sur pied, pour mettre en place une offre d’accompagnement au projet.
 
 
Tâche des entreprise facilitée
 
Ce coup d’accélérateur a pour but de faciliter la tâche des entreprises qui souhaitent s’implanter dans le Jura. Il doit permettre d’optimiser les conditions d’accueil pour les entreprises, et par là, d’accroître l’attractivité de la place économique jurassienne. Ceci dans la perspective de l’amélioration des connexions, notamment via l’arrivée prochaine du TGV.
 
Rappelons qu’en fin d’année dernière, l’exécutif avait mis en consultation un projet en ce sens, qui avait été massivement approuvé. /lbe + comm
Partager
Link
Météo