Fin du débat autour de la halle des Bois

La halle de gymnastique des Bois est désuète. Jusque-là, tout le monde semble d’accord. Mais la polémique commence, quand il s’agit de définir quelles solutions apporter à ce problème. Retour sur plusieurs mois de débat et de rebondissements.

La commission de la halle est claire : pour elle, la meilleure solution est de construire un nouveau bâtiment et de rénover l’ancien. Au mois de décembre, le Conseil général décide donc de débloquer un crédit de 75’000 francs pour financer un concours d’architecte. Mais une partie des habitants du village n’est pas d’accord avec cette décision et surtout, avec le projet de halle proposé par la commission. Ils décident de lancer un référendum, qui aboutit avec 122 signatures valables. Depuis, le débat autour du projet de halle s’est enflammé à coup de tracts et de lettres ouvertes. Le crédit de 75'000 francs est donc entre les mains des Rudisylvains qui sont appelés aux urnes ce week-end.

Pour les partisans du projet, c’est le bon moment pour réaliser un projet de grande ampleur. Ils estiment que les finances communales sont dans une période adéquate pour investir. Ils soulignent également que la commission de la halle a planché sur trois solutions différentes. Ils estiment que c’est la moins coûteuse qui a été choisie.

Les membres du comité référendaire reconnaissent qu’une nouvelle halle et la rénovation de l’ancienne serait un plus pour le village. Mais pour eux, la commune n’a pas les moyens pour réaliser un tel projet. /sbo

Partager
Link
Météo