L’APNRD semble avoir retrouvé son calme

« Le projet piétine depuis 1997, il est temps qu’il aille de l’avant ». C’est l’avis de Jean-Pierre Beuret concernant le projet de Parc naturel régional du Doubs. L’association s’est réunie en assemblée générale jeudi soir aux Breuleux.
 
Le président de l’APNRD estime que le calme est revenu au sein de l’équipe. Avec l’arrivée de nouveaux dirigeants au mois d’octobre, des divergences d’opinion avaient éclaté. Huit mois après, selon le président, le climat s’est apaisé. Mais il ne cache pas quelques soucis avec certaines administrations.

Jean-Pierre Beuret souligne également que de nombreux projets vont de l’avant. Petit bémol tout de même: les villages de Muriaux et du Bémont, qui refusent toujours de participer. /sbo

Partager
Link
Météo