Le manque de donneurs d’organes se fait cruellement sentir en Suisse

Le manque de dons d’organes en Suisse est alarmant. C’est ce qui ressort des chiffres 2008 présentés par Swisstransplant lors de l’assemblée annuelle de la Swiss Transplantation Society, vendredi et samedi à Interlaken.

Cette carence est lourde de conséquences : la fondation estime que l’an dernier le nombre de patients, sur liste d’attente, est passé à 1'544 et que 62 personnes sont décédées faute de transplantation. Des organes ont pu être prélevés sur seulement 90 personnes en 2008. C’est un peu mieux que l’année précédente, mais c’est nettement moins bien que dans les autres pays européens.

Au sein même de la Suisse, on constate des disparités selon les régions. La Romandie fait figure de mauvais élève, contrairement au Tessin où l’on recense la plus grande proportion de donneurs. Selon Dagmar Wernet, vice-directrice de Swisstransplant, l’accent doit être mis sur l’information, en particulier auprès du personnel hospitalier, pour remédier à ce manque. /iq

Partager
Link
Météo