Faible hausse du prix du lait aux producteurs

Une augmentation de 0,4 centime par kilo de lait: c’est ce que propose la MIBA aux producteurs pour la période d’octobre à décembre. Dans un courrier qu'elle leur a adressé le 6 octobre, la Fédération laitière du Nord-Ouest de la Suisse se dit en mesure d’augmenter son prix de base de 54,2 à 54,6 centimes le kilo.

La MIBA s’adapte en fait à la hausse suggérée par le comité de l’Interprofession du lait lors d'une séance le 18 septembre, à savoir 62 centimes au lieu de 61,6 pour le lait de centrale. Mais cette faible augmentation provoque la colère de certains agriculteurs. "C'est scandaleux !", s'exclame Bertrand Mouttet, producteur à Mervelier.

L’Interprofession du lait est présidée par l’Union Suisse des Paysans. Son directeur, Jacques Bourgeois, comprend qu’une augmentation de 0,4 centime est loin de satisfaire les attentes des producteurs. Mais dans le contexte actuel du marché, cette maigre hausse témoigne selon lui d’un raffermissement des prix.
 
Grâce aux mesures prises pour la régulation du marché, Jacques Bourgeois espère qu’à terme, l’Interprofession pourra proposer des prix plus rémunérateurs. /lbe
Partager
Link
Météo