Dernière ligne droite pour la loi cadre sur la gestion des eaux

Le gouvernement vient d’envoyer son Projet de loi cadre sur la gestion des eaux au Parlement, pour qu’il l’approuve. Il s’agit d’une révision d’ensemble de la législature, dont certains textes ont plus de 150 ans.
Le texte fixe les grands principes. La loi cadre veut maintenir la gestion de l’eau en mains publiques. Le but étant d’éviter que cette ressource naturelle devienne un objet de convoitise et de spéculation. Les politiciens insistent sur ce point : l’or bleu, disent-ils, n’est pas une marchandise pour créer du profit.

Le texte prévoit la création d’un fonds cantonal. Les utilisateurs passeront à la caisse: via une redevance comprise entre 40 et 60 centimes par mètre cube d’eau. Ce fonds public sera également alimenté par le budget de l’Etat. Il faut dire que les moyens manquent actuellement pour répondre aux 17 millions de francs nécessaires par an.

Mais le gouvernement entend optimiser ses investissements. Il disposera désormais d’une vue d’ensemble sous forme de plan sectoriel des eaux. Il s’agit d’un état des lieux des besoins réparti en trois volets : l’épuration, l’approvisionnement en eau potable et les eaux de surface. Composé d’un véritable catalogue d’actions, il sera réadapté régulièrement pour coller à l’évolution des besoins. /dw

Partager
Link
Météo