Un nouveau projet pour mettre en valeur l’étang de la Gruère

Etang GruèreLe Canton du Jura veut tout mettre en œuvre pour protéger et valoriser l’un de ses joyaux naturels : l’étang de la Gruère. Classée réserve naturelle en 1943, la tourbière accueille chaque année plus de 100'000 visiteurs.
 
Le Gouvernement jurassien vient de valider un projet de Charte, qui définit les principes généraux à suivre. Ce texte fixe des objectifs concrets, pour concilier la conservation et la protection de la tourbière, tout en développant l’aspect touristique. Tous les milieux concernés - la commune de Saignelégier, des représentants du tourisme, les associations de protection de la nature et les Services de l’Etat - se sont réunis en 2007 dans un groupe de travail. Il en ressort une planification en trois étapes.
 
La planification générale des infrastructures d’accueil, présentée ce jeudi, constitue la 1ère étape de la réflexion. Elle analyse la situation actuelle, les problèmes, et les enjeux dans une charte. Ce document repose sur 12 principes répartis sur les 3 piliers du développement durable : environnement, économie et social. Plusieurs objectifs ont été définis : l’amélioration de l’accès au site et de la sécurité, la gestion du stationnement des véhicules, et la création d’un centre d’accueil. L’aménagement du site sera donc revu, en deux zones distinctes.
 
La première dans le secteur de la Theurre sera vouée aux activités touristiques, ça sera le seul accès à la tourbière. Un nouveau parking et un centre d’accueil y seront aménagés. L’autre zone, baptisée « sanctuaire » comprend la tourbière et ses abords. Les visiteurs pourront découvrir une promenade aménagée - soit un accès tout public depuis des pontons -, et un parcours nature - aménagée au minimum. La problématique de la route cantonale, sa sécurité et son impact sur le milieu naturel est également prise en compte.
 
La 2ème étape planifiée pour l’année prochaine : l’élaboration d’un plan directeur d’aménagement, il définira les mesures et actions concrètes dans une démarche participative. Enfin 3ème et dernière étape, les projets d’exécution et le financement.
 
Le Gouvernement devrait soumettre ce projet au Parlement en 2011. Les investissements pour l’étang de la Gruère devraient figurer dans la planification financière 2012 - 2015. Et selon les premières estimations, le projet devrait coûter entre 5 et 10 millions. /pc
Partager
Link
Météo