Une commission ne veut pas des ex-détenus ouïgours en Suisse

La commission des institutions politiques du Conseil National ne veut pas que la Suisse accueille des ex-détenus ouïgours de Guantanamo.
 
Par 15 voix contre 10, elle a transmis ce matin cette recommandation au Conseil fédéral.
 
L'affaire relève en fait de la compétence du gouvernement. Pour la majorité, les aspects de la politique de sécurité ont prévalu sur l'action humanitaire, a déclaré le président de la commission Jakob Bücheler devant la presse. La question des relations avec la Chine, qui s'oppose à l'accueil en Suisse de deux anciens détenus Ouïgours, a aussi joué un rôle, a-t-il reconnu.
 
A noter que le Gouvernement jurassien est en discussion avec le Département fédéral de la justice et police pour accueillir les deux frères ouïgours. /pch
Partager
Link
Météo