L’AOC Damassine et la marque ne font plus qu’un

Il y a près d’un an l’Interprofession Damassine obtenait l’appellation d’origine contrôlée devant le Tribunal fédéral. Mais la marque Damassine restait la propriété de son titulaire, le Jurassien Rodolphe Simon.

L’interprofession et Rodolphe Simon ont annoncé mercredi avoir trouvé un accord après plusieurs mois de négociations. La propriété de la marque est transférée à l’Interprofession. Rodolphe Simon en conserve l’usufruit durant les cinq prochaines années.
 

De longues discussions

C’est dans le courant de l’automne dernier que les deux parties sont entrées en discussion. L’Interprofession Damassine AOC craignait que la vente de la marque à une entreprise commerciale ne porte préjudice au crédit de l’AOC Damassine, notamment auprès des consommateurs. Pour sa part, Rodolphe Simon souhaitait que la marque reste dans le canton à l’usage des producteurs jurassiens.

La convention qui vient d’être signée précise qu’à terme, c’est l’Interprofession Damassine AOC qui gérera la marque. Et si l’organisation disparaît, c’est le Canton du Jura qui la récupérera. /sbo+clo

Partager
Link
Météo