Une bonne saison de chasse

La Fédération cantonale jurassienne des chasseurs tient son assemblée générale samedi à 14 heures à Lajoux. L’occasion de tirer le bilan de cette saison de chasse qui s’est achevée le 28 février.

 
Peu de lièvres, beaucoup de sangliers
 
Cette saison le lièvre ne faisait plus partie du plan de chasse. L’animal se fait rare et un moratoire de quatre ans a été décidé par les autorités cantonales. Un groupe de travail a été formé dans le cadre de l’Office de l’environnement. Des représentants des milieux de l’agriculture, de la protection de la nature et de la chasse y sont représentés. Ils se sont déjà réunis plusieurs fois. Des solutions pour augmenter les effectifs de lièvres seront soumises aux autorités d’ici ce printemps.
 
Pas de problème en ce qui concerne le grand gibier, bien présent dans nos régions. Seul bémol, les sangliers qui pullulent et qui mettent parfois les chasseurs sous pression. Selon Etienne Dobler, président de la fédération, les effectifs actuels de chasseurs font qu’il est difficile d’atteindre les objectifs.
 
 
Chasseur à 18 ans
 
Pour remédier au manque d’effectif, et rajeunir la population des chasseurs, la fédération et l’Office de l’environnement étudient la possibilité d’abaisser la limite d’âge pour devenir chasseur. L’objectif serait de pouvoir débuter son permis à 16 ans pour obtenir la patente à 18 ans. Soit 2 ans plus rapidement qu’actuellement. /cad
Partager
Link
Météo