Le syndicat des policiers du Jura devra se trouver un nouveau président

Le président du syndicat des fonctionnaires de police Jura-Canton quitte ses fonctions. Dino Esposito avait rédigé seul un communiqué suite à l’audit de la police. Il y affirmait que le syndicat acceptait sans retenue la décision du Gouvernement de maintenir le commandant Henri-Joseph Theubet à son poste. Selon l’Impartial d’aujourd’hui, certains n’ont pas apprécié la formulation «sans retenue», et l’ont fait savoir au président du syndicat. Ce qui a mené à sa démission.

«Je suis déçu de la tournure des événements». Nous avons joint Dino Esposito ce matin par téléphone. Il nous a dit qu’après presque deux ans à la tête du syndicat et bon nombre de batailles, il aurait souhaité un meilleur dénouement. Pour lui, l’audit allait dans le sens des positions du syndicat, notamment en ce qui concerne les ressources humaines. En tant que président élu en assemblée générale, il lui semblait avoir le droit, même le devoir, de rédiger un communiqué pour signaler la volonté du syndicat de maintenir le dialogue et d’aller de l’avant.

Vendredi, ce communiqué a mal passé auprès de certains agents, qui le trouvaient trop conciliant. "Il s’agissait d’une minorité", précise Dino Esposito. Mais la goutte de ces critiques était trop lourde à porter, et le vase a débordé. Le président a présenté sa démission vendredi en fin de journée en informant par courrier électronique l’ensemble de la police cantonale jurassienne. Il affirme enfin n’avoir reçu aucune promesse de promotion ni avoir été victime d’une manipulation. Il remercie les collègues qui lui ont fait part de leur soutien suite à cette affaire, et dit vouloir désormais se consacrer davantage à sa famille.

Nous avons également contacté ce matin le président de la CDS, la Coordination des syndicats de la fonction publique du canton. Rémy Meury ne veut pas s’exprimer sur le fond, mais pense qu’il y a eu une erreur dans la démarche. Pour lui, un président de syndicat ne doit pas rédiger seul un communiqué. Il aurait dû au moins avoir l’aval de son comité. La CDS reviendra probablement sur ce cas lors de sa prochaine réunion, début août. /cad
Partager
Link
Météo