Musique et cinéma pour chanter les énergies renouvelables

Une symphonie audio-visuelle pour célébrer l’esprit Mont-Soleil. L’idée de concevoir un spectacle à la gloire des énergies renouvelables est née lors de l’inauguration par FMB de la plus grande centrale solaire du monde sur le Jungfraujoch. L’association «Esprit Mont-Soleil Nature Humaine» a alors été créée sous l’impulsion de Laurent Gerber, conseiller artistique à la Scala de Milan et Mario Annoni, président de l’association, afin d’épauler les artistes.
 

Un projet d’envergure

Laurent Gerber s’est entouré pour créer cette œuvre. Il a collaboré avec Facundo Agudin, chef d’orchestre, Jean-Louis Porchet, producteur de films, Rinaldo Marasco et Jérôme Piguet, cinéastes, et Chris Walton, musicologue. Les réalisateurs, les quelque 70 musiciens des orchestres symphoniques du Jura et de Bienne et les spécialistes de l’énergie ont travaillé durant trois ans à mettre sur pied de ce spectacle intitulé Nature Humaine.
 

Une œuvre complexe

L’œuvre se divise en trois actes. Les orchestres symphoniques interpréteront Les Quatre Eléments de Frank Martin, Fièvre de David Sontòn Caflisch et la Symphonie n°4 de Gustav Mahler. Sur un écran géant seront projetés les films tournés en Islande et en Suisse en rapport avec les thèmes des trois actes: L’Aube de l’Humanité, L’Empreinte de l’Homme et Vers l’Harmonie. La troisième partie comportera également des images tournées en live.
 

Où et quand ?

Les représentations débutent le 27 octobre au Palais des Congrès à Bienne, puis à la Halle des Expositions à Delémont le 6 novembre. En 2011, la tournée s’arrêtera le 27 mai à Moutier et le 31 mai à Coire. Le prix des billets va de 32 à 64 francs. Plus de renseignements ici. /iqu

Partager
Link
Météo