Un procès qui devient double

La disjonction du procès a été décidée aujourd'hui à Moutier. Débuté hier devant le Tribunal d’arrondissement du Jura bernois, il implique cinq personnes accusées de trafic de cocaïne. Mais l’un d’eux doit aussi répondre de viol sur une de ses amies. Selon la justice, cette affaire est délicate et nécessite un jugement rapide. D'autant plus que la plaignante et l’accusé souffrent de cette situation de doute. L’audience à ce sujet se poursuivra donc demain et le jugement devrait être rendu en soirée. De son côté, l’affaire de stupéfiants est suspendue. Un témoin actuellement en Algérie sera entendu./dw

Partager
Link
Météo